RDC ; Shekomba « la machine à voter n’a pas encore atteint le niveau d’utilisation , il serait irresponsable de l’utiliser»

« La machine à voter a évolué dans le cadre des essais erreurs, ça veut dire que la CENI n’avait pas une vision claire de la machine qu’elle voulait, ils sont en train de faire évoluer selon les remarques, il y a eu la P1, P2, P3  maintenant la P4 et bientôt la P 5 ces machines n’ont pas encore atteint le niveau d’utilisation, il y a encore des fonctionnalités qui ne sont pas encore maîtrisées.

Si en un an nous avons eu 5 versions de cette machine à voter, il serait totalement irresponsable de recourir à un outil qui est encore en laboratoire »

«  La CENI n’a pas de cahier des charges pour la machine, pour la simple raison que les fonctionnalités ont changé de la P1 à la P5 »

« La machine a une clé USB dans laquelle se trouve les donnés des candidats, ça veut dire que la CENI prépare ce logiciel et les donnés des candidats et va installé dans chaque circonscription ces clés USB.

Corneille Nangaa nous a refusé d’accéder à ce logiciel pour un contrôle, pour de raison de sécurité selon lui…

Je leur ai dit clairement que c’est dans ce disque que se trouve le logiciel malicieux qui peut-être commandé à distance a un temps bien déterminé pour la tricherie »  Daniel Shekomba candidat président

PK

(Visited 288 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par