RDC ; le Rwanda craint une attaque des rebelles basés en RDC et lance des mandats d’arrêts

Le jour de la publication du vainqueur des élections en RDC par la cour constitutionnelle, Joseph Kabila désormais ex-chef d’état avait envoyé en urgence une délégation à Kigali pour rencontre Paul Kagame président en exercice de l’union Africaine, qui aurait abouti à l’extradition en grand secret de La Forge Fils Bazeye porte-parole des FDRL des rebelles Rwandais en exil en RDC contre l’annulation de la visite de la délégation de l’UA à Kinshasa qui demandait la suspension de la proclamation des résultats définitifs des élections.

Voilà que Le Rwanda préoccupé par une probable attaque d’une rébellion basée dans l’Est de la RDC, lance des mandats d’arrêts contre des membres de la plate-forme P5 qui serait l’organisateur de cette attaque.

Le gouvernement Rwandais demande à l’Afrique du Sud de saisir les biens et d’arrêter le général opposant du président Paul Kagame et cadres du P5.

Mais pour se défendre de cette rébellion, le Rwanda pourra-t-il utilisé la même stratégie qui avait mis fin au règne du président Mobutu et fait arrivé au pouvoir Laurent Désiré Kabila ?

PK

(Visited 766 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par