RDC; qu’est-ce que l’accord de Lemera la cause des malheurs actuels du pays ?

Pour beaucoup de Congolais cet accord ne leur dit absolument rien, même si on leur disait qu’il est à la base des malheurs qu’ils vivent, beaucoup se moqueront de vous.

Signature ?

C’est dans un hôtel du nom de Lemera que le Rwanda de Kagamé, l’Ouganda de Museveni, Burundi et Laurent Désiré Kabila ont organisé une réunion sur le devenir du Congo, l’accord a été signer le 23 octobre 1996 par les fondateurs de l’AFDL (NDLR), sous la bénédiction du président Américain Bill Clinton ;

  • Laurent Kabila du PRP, parti de la Révolution populaire
  • André Ngandu Kisase du MNC/L-CNRD « Mouvement national congolais/Lumumba – Conseil national de résistance pour la démocratie.
  • Anselme Masasu du MRLZ Mouvement révolutionnaire pour la libération du Zaïre.
  • Deogratias Bugera de l’ADP Alliance Démocratique des peuples.
  • Bizima Karaha qui les a approuvés.

Chose étrange comme vous allez le remarquer, tous les véritables Congolais ayant participé à cette réunion sont morts assassinés, Laurent Désiré Kabila, Ngandu Kisase et Anselme Masasu exécuté le 24 novembre 2000.

Accord

Le but de cet accord était de planifier la gestion du géant Congo (essentiellement par le Rwanda et l’Ouganda) après le départ du Maréchal Mobutu . Une force politique a été créé alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo qui sera soutenue militairement par les forces combattantes de l’AFDLA.

L’accord a été signé en secret, c’est pourquoi pour beaucoup de Congolais ignore son existence mais la réalité nous démontre bien le contraire, voici quelques articles de ce fameux accord ;

Art.1

.Il est créé, en ce jour du 23/10/1996 à l’hôtel Lemera, une alliance des forces démocratiques pour la libération du Congo qui sera soutenue militairement par les forces combattantes de l’AFDLA.

Art.2

. Le sol et le sous-sol congolais appartiennent à l’alliance.

Art.3

. L’alliance devra demeurer une institution de l’Etat canalisatrice de l’idéologie de libération.

Art.4

. Prêchant le panafricanisme, l’alliance s’engage à céder 300 km aux frontières congolaises, à l’intérieur du pays, pour sécuriser ses voisins ougandais, rwandais et burundais contre l’insurrection rebelle.

Art.5

. Dès que l’alliance aura gagné la victoire, une rétribution spéciale sera allouée aux alliés. Sa détermination est de la compétence de l’instance supérieure de l’alliance.

Art.6

. Tous les politiciens des années 1960 en RDC et ceux ayant collaboré avec le régime de Mobutu seront mis en retraite politique.

Art.7

. La nationalité congolaise sera accordée collectivement aux camarades Banyamulenge et aux autres populations d’origine rwandaise établies au pays avant la date de l’indépendance de notre pays (le 30/06/1960).

Art.8

L’anglais et le swahili devront concurrencer le français dans l’espace linguistique de notre pays.

Quel impact de l’accord sur la crise actuelle en RDC ?

En premier point la forte influence des deux pays sur l’économie de la RDC, Museveni et Kagame sont les véritables autorités de la politique Congolaise et surtout assurer la sécurité des Tutsi en RDC il, suffit de voir la composition des dirigeants de la police et de l’armée composée en majorité des Banyamulenge (Tutsi) qui ne font même pas 2% de la population Congolaise. Art 1

Secundo quand le Rwanda qui ne possède pas de Coltan en devient le premier producteur en Afrique et que l’Ouganda est l’une des plus grandes plates-formes africaines de vente de diamant, quand ces terres ne regorgent presque pas de ces pierres précieuses. Art 2

Tertio les massacres, violes des Congolais aux frontières du Rwanda, Burundi, Ouganda sous la bénédiction du pouvoir de Kinshasa, pour faire fuir la population autochtone Bantoue de ces territoires, afin de la remplacer par des étrangers originaires du Rwanda et Ouganda) Art 4

Le président actuel Joseph Kabila Kabange ne fait que continuer l’exécution de ce plan de Lemera, car son arrivée au pouvoir n’est que la volonté des pères de ce fameux accord Kagame et Museveni remplaçant Mzee Laurent Désiré Kabila qui voulait a tout prix y mettre fin pour libérer son peuple.

PK

(Visited 518 times, 4 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par