RDC / PROVINCE DU HAUT-LOMAMI : Près de 14 milles personnes sans-abris après les pluies diluviennes

Dans le territoire de Bukama, Province du Haut-Lomami, près 14 milles personnes sont sans abris après les pluies qui se sont abattues le mardi 27 et le mercredi 28 mars 2018. D’après les informations concordantes recueillies sur place auprès de l’Administrateur du Territoire et la Société civile de Bukama, trois quartiers sont totalement inondés. Il s’agit de Kisanga wa Biomi, Lualaba et Kanenge.

Les victimes sont sans assistance et vivent dans la précarité. « Hommes, femmes et enfants sont restés sans abris et dans des conditions inacceptables, pas de latrines hygiéniques, pas d’eau potable et la pluie ne cesse de tomber. La vie est très difficile » a affirmé Augustin MONGO UMANETA Coordonnateur de la Société civile de Bukama.

Les eaux de pluies ont endommagées 7 écoles, pourtant dans quelques jours les élèves vont reprendre le chemin de l’école. Les parents se demandent dans quelles infrastructures écolières ces élèves vont étudier. En plus des écoles, il faut compter près de 50 puits d’eaux qui sont endommagés. Les habitants de ces trois quartiers de Bukama sont ainsi exposés à des maladies hydriques.

Le Ministre Provincial de l’Intérieur de la Province du Haut-Lomami a été dépêché pour évaluer les dégâts et enregistrer les victimes. L’assistance du gouvernement provincial est insignifiante pour satisfaire toutes les victimes, a indiqué le Ministre. Les appels à l’assistance des victimes de ces pluies diluviennes ont été lancés à tous les niveaux. Le rapport a été envoyé à Kinshasa pour une intervention du gouvernement national mais jusqu’à présent aucune assistance en dehors de celle de la Province n’est arrivée. Ce vendredi le programme alimentaire mondial vient de mobiliser quelques tonnes d’aliments pour voler au secours de ces victimes de bukama. Les cargaisons quittent lubumbashi pour bukama déjà des ce vendredi et la distribution pourra intervenir dimanche a indiqué un membre du pam .

Pour rappel, en 2016, le territoire de Bukama avait enregistré d’autres dégâts similaires, les autorités locales n’ont pas su arrêter des mesures adéquates pour mettre fin cette catastrophe naturelle qui laisse chaque fois des pleurs dans la population de Bukama.

Sherif Kalassa

(Visited 176 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par