RDC; le pouvoir accuse Moïse Katumbi d'avoir tenté un coup d'état

Le pouvoir en place à Kinshasa accuse le président de la plateforme Ensemble d’être derrière le groupe rebelle ALPC, selon les autorités Congolaise il aurait tenté un coup d’état à partir d’ARU en Ituri.

La police nationale Congolaise (PNC) déclare que Moïse Katumbi serait en négociation avec l’Ouganda du président Museveni pour avoir une base-arrière  afin de lancer sa rébellion.

A ce rythme bientôt le président du Tous puissant Mazembe risque d’être accusé aussi du retour de épidémie d’Ebola dans le pays, car Katumbi semble être le programme électoral du pouvoir en place.

PK

(Visited 296 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par