RDC ; l'Union européenne reconduit les sanctions contre Shadary candidat du pouvoir et d’autres personnalités

C’était la peur du pouvoir qui a même lancer des menaces contre la communauté Européenne, Louis Michel père de l’actuel Premier ministre de la Belgique et faiseur des rois en RDC est allé même officiellement devant le parlement Européen pour plaider le retrait de ces sanctions sur le dauphin du président Joseph Kabila.

Voilà que l’union Européenne droite dans ses bottes reconduit encore pour une année les sanctions, voici le communiqué de Bruxelles ;

« Le 10 décembre 2018, le Conseil a prorogé les mesures restrictives en vigueur à l’encontre de la République démocratique du Congo jusqu’au 12 décembre 2019. Les sanctions comprennent un gel des avoirs et une interdiction d’entrée dans l’Union européenne et visent 14 personnes . Ils ont été adoptés les 12 décembre 2016 et 29 mai 2017 en réponse à l’obstruction du processus électoral et aux violations des droits de l’homme qui s’y rapportent en RDC.

Dans ses conclusions de décembre 2017, le Conseil a appelé tous les acteurs congolais, et avant tout les autorités et les institutions congolaises, à jouer un rôle constructif dans le processus électoral. Dans sa décision, compte tenu des prochaines élections, le Conseil réaffirme l’importance de la tenue d’élections crédibles et inclusives, conformément à l’aspiration du peuple congolais à élire ses représentants. Le Conseil réexaminera plus avant les mesures restrictives à la lumière et à la suite des élections en RDC et se tient prêt à les ajuster en conséquence. »

PK

(Visited 592 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par