RDC ; l'Italie confirme «Moïse Katumbi n'a jamais été inscrit sur le registre de l’État civil italien »

Dupont Moretti ;

« Il y a deux affaires que vous connaissez qui sont deux farces, deux tentatives d’instrumentalisations de la justice qui ont pour seul objet d’évité à Moïse Katumbi de participer aux processus démocratiques.»

« La première affaire c’est celle des mercenaires, je veux simplement rappeler que le 17 juin dernier la cour suprême a suspendu cette mascarade, cette pantalonnade je ne sais pas comment on peut appeler ça, a raison du fat qu’il y avait de nombreuses irrégularités. »

« Donc il n’y a plus à cet instant l’affaire des mercenaires.

Il y a une deuxième affaire c’est l’affaire dite Stoupis, c’est l’histoire de l’immeuble que vous connaissez par cœur ubuesque dont une des juges s’est réfugiée à Paris.

Cette affaire n’existe plus d’abord par ce qu’il y a un appel qui est suspensif, d’abord parce qu’elle n’a jamais existé, parce que d’un point de vue purement judiciaire il y a un appel »

Donc il n’y a plus aucune affaire contre Moïse Katumbi ;

le pouvoir a dû considérer ces deux affaires totalement bidons, n’étaient pas suffisantes a inventé une troisième affaire ; AUDIO

« L’affaire de la nationalité, infliger une nationalité. Moïse Katumbi est congolais, pas Italo-congolais mais Congolo-congolais.

Nous avons adressé une lettre a la commune de San Vitto Dei Normanni le 09 juin 2018, nous avons obtenu une réponse en date du 17 juillet2018, traduite devant un tribunal et portons le sceau du procureur de la république de Milan. »

PK

(Visited 1857 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par