RDC ; l’Afrique du Sud, la Chine et la Russie boquent la déclaration des nations unies, mais plus pour longtemps

« les prérogatives de la CENI doivent être respectés » Ont laissé entendre les trois pays qui soutiennent encore le pour pouvoir de Kinshasa, la Russie, la Chine et l’Afrique du sud. L’ambassadeur Sud Africain à l’ONU fustige même la CENCO pour ses déclarations qu’il considère de va-t-en-guerre ;

« la CENCO est une ONG et les ONG peuvent dire ce qu’elles veulent, mais en tant que membre des nations unies nous devons attendre que la CENI fasse l’annonce »

Rappelons que la CENCO n’a pas annoncé le nom du vainqueur, mais a seulement déclaré de connaitre le nom de celui-ci selon la volonté des urnes, ainsi mettant en garde le pouvoir par l’entremise de la CENI à vouloir manipuler les résultats.

En conclusion de la réunion de ce vendredi, le conseil de sécurité exige la CENI de publier le plus vite possible les résultats, car à la prochaine rencontre qui se tiendra le mardi 08 janvier, le conseil de sécurité donnera sa position définitive.  

La CENI serait elle capable de publier les résultats avant mardi, quand son président Corneille Nangaa parle déjà d’une possibilité du report.

PK

(Visited 1144 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par