RDC : Jean-Claude Masangu démissionne de l’UDCO

Dans une correspondance datée de ce mercredi 16 août 2017, Jean claude Masangu a signifié sa démission aux cadres et membres de l’Union pour le Développement du Congo (UDCO). Il y évoque “une question d’honneur et de dignité mais aussi la sauvegarde de l’unité du parti ».

Ces mots si génériques vont bientôt être accompagnés par une pluie verbale, laissant transparaître très calirement le contentieux entre Masangou et ses compairs du aprrti :  “Une fois investi selon les statuts et le règlement qui régissent l’UDCO, ma vision politique ainsi que ma rigueur de gestion et mon plan de restauration et de modernisation du parti n’ont pas rencontré l’assentiment de certains hauts cadres  ambitieux à la recherche de postes. Par conséquent, cela a créé un climat malsain, chose inacceptable pour moi » va-t-il déclarer.

L’ancien gouverneur de la Banque centrale du Congo a succédé à feu Baudouin Banza Mukalayi à la tête de l’UDCO. Masangu dit vouloir mettre fin aux scissions constatées dans la formation politique.

« Afin de mettre définitivement fin aux divisions et déchirements internes entre camarades et de faciliter la réconciliation sincère entre les fractions et sauvegarder l’unité du parti, j’ai décidé de vous présenter ma démission à dater de ce jour et recouvrer ma liberté », dit-il.

Investi président de l’Union pour le Développement du Congo le 21 juin 2016, Masangu dit garder de l’estime envers tous ceux qui veulent préserver l’oeuvre de feu Banza Mukalayi, autorité morale du parti.

Patrick LOKONI

(Visited 98 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.