RDC ; le FCC refuse l’informateur et veut désigner le Premier ministre en son sein

Selon la constitution de la RDC, un informateur doit être désigné par le président de la République pour identifier une majorité parlementaire de laquelle sortira le Premier ministre qui sera nommé par le chef de l’État.

Mais voila pour le FCC du président Joseph Kabila, la désignation de cet informateur n’a plus lieu d’être, car la majorité parlementaire avec plus de 330 députés élus, les œufs seraient déjà cuits et qu’il est tant de passe à la nomination du Premier Ministre par le chef de l’État qui sera désigné par le FCC.

«  il y a déjà cette majorité parlementaire dans les rangs du FCC avec 350 députés nationaux alignés. Il est question maintenant de passer à l’étape suivante qui est la nomination d’un Premier ministre au sein de cette majorité parlementaire bien identifiée dans le FCC ».  »  Me Kilolo

Mais le président Félix Tshisekedi Tshilombo veut à travers cette désignation de l’informateur tuer ou réduire cette majorité parlementaire du FCC qui fait de sa présidence une coquille vide.

PK

(Visited 1257 times, 8 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par