RDC ; F. Tshisekedi et V.Kamerhe chez Kabila pour négocier le pouvoir?

Pourquoi le report de Corneille Nangaa le président de la CENI, le doute commence à se concrétiser avec ceux qui était avant comme des rumeurs sur les négociations en cours entre le pouvoir du président Joseph Kabila avec une frange de l’opposition.

Le régime se trouvant contre mur de ne pouvoir déclare son dauphin Emmanuel Shadary comme vainqueur des élections du 30 décembre, cherche à contourner le piège tendu par la CENCO en choisissant un opposant qu’il déclarera victorieux mais avec qui il pourra négocier sinon manipuler pour sa maintenance à la tête du pays, mais cela contre la volonté du peuple Congolais qui ne veut pas sentir le nom de Joseph Kabila dans la gestion prochaine du pays.

Des accords sont en cour entre le FCC plateforme du pouvoir en place et CACH de Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe que beaucoup considèrent comme celui qui souffle à l’oreille de Félix Tshisekedi pour le compte de Joseph Kabila.

Du coté de CACH pas encore de démenti officiel, mais des membres de l’UDPS parlent des rencontres politiques normales dans un pays démocratique, mais cela pourrait aussi être une  confirmation dans un sens des négociations avec le pouvoir en place !

Admettons que cela soit réaliste, connaissons bien le pouvoir de Joseph Kabila cela ne serait qu’un Guet-apens pour Félix Tshisekedi qui après avoir accepté d’être annoncé comme président, le pouvoir pourrait bloquer sa nomination avec des dossiers du fils du Sphinx sur la falsification de ses diplômes par exemple, ainsi s’ouvrirait la possibilité d’un autre glissement de Joseph Kabila.

Deuxième scénario Emmanuel Shadary sort vainqueur des élections et Félix Tshisekedi en seconde position, ce dernier reconnaît sa défaite contre le dauphin du président Kabila en échange des positionnements dans le prochain pouvoir pour la coalition CACH.

Que sera la position de la CENCO qui disons-le en ce moment est le libérateur du peuple Congolais sur une probable annonce de Félix Tshisekedi vainqueur des élections qui aurait déjà une base en RDC et que celle-ci risque d’accepter cette décision contraire à la volonté des urnes, puisque leur président est le nouveau président de la RDC? Devra-t-elle encore une fois avaler son carpeau ou dénoncer la fraude?

Et le peuple Congolais dont nous avons vu son engouement pendant la campagne électorale, qui a démontré sa volonté à tout prix de mettre fin au régime de Joseph Kabila, sera-t-il prêt à tolérer cette manœuvre politique de CACH UDPS/UNC) contre son vouloir électoral ?

Ce qui est certain et que nous devons nous attendre encore une fois à un nouveau scénario en RDC, qui espérons-le ne portera à une guerre civile vue la ferme volonté des Congolais à vouloir en finir avec Joseph Kabila.

PK

(Visited 1893 times, 7 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par