RDC ; « Pourquoi pas les élections présidentielles avec vote à papier et les autres avec la machine? » Fridolin Ambongo

C’est sur la radio RFI que Fridolin Ambongo successeur du grandissime cardinal Monsengwo vient de s’exprimer sur la situation politique de son pays, fidèle a soit même il parle avec franchise mais surtout avec réalisme, voici quelques passages de son interview ;

« il ne faudrait pas que le processus électoral et les divisions politiques puissent diviser le peuple de Dieu qui est dans l’archidiocèse de Kinshasa.

Je crois qu’ils ne sont pas mort pour rien (parlant des manifestants du 31 décembre et janvier derniers) a cause de leur sacrifice la situation a évolué dans la bonne direction.

Il y a eu beaucoup de ratés dans la mise en application de l’accord de la saint Sylvestre notamment sur le retour des exilés, sur ce plan-là il y a eu plus de crispation que de décrispation qui était attendue » Rif : Moïse Katumbi

Sur Jean-Pierre Bemba pour lui ce n’est qu’une décision politique, car la cour suprême considère ce dossier comme une décision définitive de la CPI, chose qui n’est pas le cas.

« C’est très difficile de croire qu’une minute une personne puisse voter avec la machine, d’autant plus qu’il s’agit de 3 élections couplées, a dit le cardinal.

Sil avait vraiment de la bonne volonté de la part de la classe politique au Congo, je crois qu’on aurait déjà trouvé une solution intermédiaire, par exemple les élections présidentielles o il n’y a pas trop de candidats on pourrait utiliser le papier et pour les autres élections on pourrait utiliser la machine, ça pourrait être une solution intermédiaire »

PK

(Visited 439 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par