RDC ; pourquoi la CENI proclame F.Tshisekedi président sur des résultats provisoires?

« Provisoire en latin Provisus qui se fait en attente une autre chose, préalablement à une autre chose qui sera définitive qui pourrait être totalement contraire au provisoire »

Corneille Nangaa a déclaré Félix Tshisekedi président de la République et non le candidat en tête du scrutin, un arbitre dans un match comme lest le président de la CENI Corneille Nangaa, peut-il donner la victoire à une équipe avant le sifflet final?

Est-ce la CENI qui doit déclarer le président ou la cour constitutionnelle?

Ne voulant entrer dans le débat du soi-disant Deal entre CACH et le président sortant Joseph Kabila, la réalité nous dit qu’on ne peut proclamer un président de la République ne se basant que sur des résultats provisoires, plus encore avec quand celui-ci ne possède que 3,77% davantage sur son second et que manque encore 1.256.677 des électeurs de Beni, Butembo et Yumbi qui valent entre 2,5 et 3%.

Ici s’ouvre le premier scénario la cour constitutionnelle bloquera la prestation de serment du nouveau président jusqu’aux élections des trois zones qui sont prévues en mars de cette année, mais voilà le Hic ! Corneille Nangaa n’a pas donné de date précise de ces élections, donc attendre la fin de l’épidémie Ebola pourrait signifier attendre encore une année ou plus .

Deuxième scénario, le fameux faux diplôme, si Félix l’avait introduit avec son dossier de candidature à la CENI, il ne suffirait que d’une contestation d’un simple citoyen Congolais pour remettre en question la candidature de Félix. Sinon le pouvoir attendra que Félix Tshisekedi soit condamné en Belgique sur l’usage du faux de son diplôme académique en Belgique, pour après bloquer sa victoire par la voie de sa cour constitutionnelle.

Kikaya Bin Karubi du FCC déclare que sa plateforme de la majorité au pouvoir prépare le dossier de contestation sur la présumée victoire du président de l’UDPS.

Dune de nos sources proches à la cour constitutionnelle, Félix Tshisekedi ne prêtera pas serment ce 18 ou 19 janvier comme le prévoit la loi électorale, des motifs sont déjà préparés pour ce cas par le pouvoir en place.

Voilà pour le président sortant Joseph Kabila les jeux sont faits, il reste assis dans son fauteuil admirant les opposants mettre le feu dans le pays à sa place, pour profiter de cette situation et rester encore une fois au pouvoir en RDC.

PK

(Visited 674 times, 4 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par