RDC: La CENI encore une institution indépendante? "VSV"

«L’impression que la CENI nous donne aujourd’hui est qu’elle n’est plus cette institution d’appui à la démocratie, cette institution réellement indépendante des politiques», a déclaré mercredi 5 juillet le directeur exécutif de l’ONG Voix des sans voix (VSV), Rostin Manketa.

Dans un communiqué, la VSV demande à la commission électorale de cesser de servir de caisse de résonance des partis politiques au pouvoir.

M. Manketa déplore la réaction de la CENI après les déclarations du chef de la MONUSCO, réclamant la publication du calendrier électoral. Le président de la commission électorale avait fait savoir que le chef de la MONUSCO n’avait «ni qualité ni mandat» pour demander à son institution de publier le calendrier électoral.

«Je crois que le point de vue du représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies devrait être perçu comme une contribution positive pour que ce processus puisse aboutir. Lorsqu’on demande à la CENI de publier le calendrier électoral je ne vois pas là où il y a un problème», estime le directeur exécutif de la VSV.

Rostin Manketa affirme que «le processus électoral en République démocratique du Congo ne marche pas correctement».

Selon l’accord politique signé en décembre dernier par le pouvoir et l’opposition, les élections doivent se tenir avant la fin de cette année en RDC pour élire le successeur de Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001. Jusque-là, la CENI n’a pas encore publié le calendrier électoral.

La CENI donne l’impression de ne plus être «une institution indépendante», selon la VSV Publié le mer, 05/07/2017 – 20:04 | Modifié le mer, 05/07/2017 – 20:52 Elections VSV Ceni Politique Actualité National [Siège de la commission électorale nationale indépendance(Ceni) le 03/03/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo] Siège de la commission électorale nationale indépendance(Ceni) le 03/03/2015 à Kinshasa. Radio Okapi/Ph. John Bompengo «L’impression que la CENI nous donne aujourd’hui est qu’elle n’est plus cette institution d’appui à la démocratie, cette institution réellement indépendante des politiques», a déclaré mercredi 5 juillet le directeur exécutif de l’ONG Voix des sans voix (VSV), Rostin Manketa. Dans un communiqué, la VSV demande à la commission électorale de cesser de servir de caisse de résonance des partis politiques au pouvoir. M. Manketa déplore la réaction de la CENI après les déclarations du chef de la MONUSCO, réclamant la publication du calendrier électoral. Le président de la commission électorale avait fait savoir que le chef de la MONUSCO n’avait «ni qualité ni mandat» pour demander à son institution de publier le calendrier électoral. «Je crois que le point de vue du représentant spécial du secrétaire général des Nations Unies devrait être perçu comme une contribution positive pour que ce processus puisse aboutir. […] Lorsqu’on demande à la CENI de publier le calendrier électoral je ne vois pas là où il y a un problème», estime le directeur exécutif de la VSV. Rostin Manketa affirme que «le processus électoral en République démocratique du Congo ne marche pas correctement». Vous pouvez écouter ses explications dans cet extrait sonore. play stop mute max volume 00:00 00:59 repeat Télécharger Selon l’accord politique signé en décembre dernier par le pouvoir et l’opposition, les élections doivent se tenir avant la fin de cette année en RDC pour élire le successeur de Joseph Kabila, au pouvoir depuis 2001. Jusque-là, la CENI n’a pas encore publié le calendrier électoral.

Patrick LOKONI

(Visited 229 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.