Le pouvoir en place a mis le pays dans une situation chaotique, selon Mwenze Kongolo

Dans une lettre adressée à Joseph Kabila, le président du parti politique Patriotes Kabilistes (PK), affirme que la situation sociale, politique et économique du pays est chaotique et macabre. Le directoire national de ce parti interpelle l’actuel chef de l’Etat sur la crise multiforme que traverse la RDC. Selon Mwenze Kongolo, le Chef de l’Etat a « déshonoré la mémoire de Laurent Désiré Kabila » et celle de ses combattants qui sont morts lors de la guerre de libération de 1997.

« Le pouvoir en place a mis le pays dans une situation chaotique, très critique sur tous les plans. Comment pouvons-nous comprendre qu’un pays si riche ait la pire situation économique de l’Afrique où le peuple vit dans la misère, sans eau ni électricité ? Les fonctionnaires ne sont pas payés, notre monnaie ne fait que dégringoler, les grèves se multiplient », détaille Mwenze Kongolo.

Joseph Kabila a rétabli la situation

En réaction, le secrétaire général adjoint du PPRD, parti presidentiel, rejette en bloc l’interpellation du président  des Patriotes Kabilistes. Tunda Ya Kasende indique que Mwenze Kongolo connait bien la situation dans laquelle se trouvait le pays en 1997. Il affirme que c’est Joseph Kabila, sans déshonorer la mémoire de Laurent Désiré Kabila,  qui a normalisé la situation du pays et tout le monde doit le reconnaitre.

« M. Mwenze Kongolo sait qu’en 1997, la situation était déjà chaotique sur le plan économique, sur le plan social. Le tissu économique était complètement désaltéré. Le pays était complétement divisé avec plusieurs administrations. C’est Joseph Kabila qui a rétabli la situation normale en RDC. Aujourd’hui, nous sommes dans un pays uni, avec une administration centrale. C’est un acquis que tout le monde doit apprécier», rappelle Me Tunda Ya Kasende.

Patrick LOKONI

(Visited 661 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.