Musique : Nestorine Sangaré, ministre de l’ancien gouvernement de Blaise Compaoré, prend le micro

Pour une surprise, c’en est une. On ne l’aurait pas imaginée sur les sillons de la musique. Surtout à un moment aussi délicat de sa vie où elle a des démêlés judicaires. Mais voilà ! Nestorine Sangaré est officiellement une artiste chanteuse. Souriante et l’air décontracté, elle a présenté à la presse en début de semaine son tout premier album, « Un père fidèle ».

Docteur en Sociologie, spécialiste du développement, experte en genre… Nestorine Sangaré vient d’ajouter une corde à son arc, celle d’artiste musicienne. Mais elle tient à marquer la différence entre  la politicienne ou l’enseignante et l’artiste. C’est pourquoi, pour ses fans, elle se fera appeler tout simplement Nestorine, son nom d’artiste.

Son titre-phare « Un père fidèle », est talonné de près par des morceaux tels que « Bireegwaogre », « Je ne suis pas toute seule », « Manni Sougri », « Hymne de la réconciliation ». Entre la salsa, le reggae, le slow, l’artiste chante l’Eternel. Elle invite par ailleurs à la repentance au pardon, à l’amour et à la renonciation.

Nestorine et la musique, c’est une histoire d’amour de longue durée qui remonterait à son très jeune âge. C’est au ‘’Collège des jeunes filles de Loumbila’’ qu’elle aurait perfectionné ses talents naturels de chanteuse, grâce aux nombreuses musiques d’animation, de louange et d’adoration chantés lors des cultes : « Mon passage à Loumbila a été très merveilleux à cause de cette ambiance joyeuse ponctuée par des chants tout au long des journées. Même en dormant mon âme chante » confesse-t-elle.

Sa vie musicale se poursuit à l’Eglise centrale de Ouagadougou. En 1988,  Nestorine enregistre un tout premier album en collégialité avec les autres choristes de son église. Petit-à-petit, ses talents se font remarquer. Avec le groupe musical « Les chantres de l’Eternel », elle enregistre un second album « Près de Jésus », au studio de la Mission baptiste.

2012, Nestorine ambitionne de sortir son propres album. Mais elle n’y parviendra pas. Ses obligations professionnelles l’en empêcheront. Mais pas pour bien longtemps, puisque cinq années plus tard, soit en 2017, là revoici en selle pour une aventure qu’elle espère merveilleuse. « J’essaierai de me perfectionner, de produire des albums de qualité et avoir une carrière riche et réussie », avance-t-elle.

 

Resbron Guy Barry

(Visited 120 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.