Marie-Charlotte Tatepo & Meta Nabou Cissé: « Faire rencontrer notre talent avec les opportunités

La détermination de Marie-Charlotte Tatepo et Meta Nabou Cissé, deux jeunes africaines de la ville de Bruxelles, est l’un des meilleurs cadeaux que l’on puisse offrir aux pères désormais défunts du panafricanisme. Au cœur de la Cité Capitale d’Europe, elles ont lancé Renaissance africaine, une association de spécialistes des questions africaines, en liaison avec les questions de développement dont elles voient se situer dans l’entreprenariat. Véritable « motiveuses », elles parlent à la jeunesse de la Diaspora africaine des opportunités qu’offre le continent noir, et elles le font de manière fort professionnelle, au point de faire venir envie, à tout hommes hésitant, de se lancer dans l’aventure. Qui n’ose rien n’aura rien, elles le savent tellement bien puisqu’elles disent vouloir amener leurs jeunes afro-descendants à « se réapproprier du patrimoine africain. Si vous les écoutez, vous risquez simplement d’essayer, tellement elles en sont convaincues

(Visited 121 times, 1 visits today)

Vous pourriez être intéressé par

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.