L’UDPS dénonce la «barbarie» de la mouvance kabiliste

Augustin Kabuya, Porte-parole de l’UDPS, Tabassé par la police lors des manifestations du 30 Novembre à Kinshasa

Après avoir été tabassé le 30 Novembre par la police, l’on remarque les gonflements et blessures sur le visage d’Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS. Pour lui, cet acte est attribué à la mouvance Kabiliste qu’il qualifie d’un « comportement  barbare » posé à un opposant non armé.

C’est un « comportement barbare de la mouvance kabiliste sur un opposant non armée », a dit Augustin Kabuya, porte-parole de l’UDPS, après avoir été tabassé par les agents de l’ordre.

Résidence encerclée, Félix Tshisekedi, président du Rassemblement a été empêché de sortir. Pendant ce temps, les militants et certains cadres de cette plateforme ont commencé à marcher avant qu’ils soient interpellés par les agents de l’ordre. Les uns ont été arrêtés et blessés à travers le pays. D’où, les autres ont été frappés sauvagement.

Au lendemain de ces manifestations, le rassemblement a salué le courage de la population d’avoir répondu à cet appel.

Patrick LOKONI

(Visited 18 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par