Félix Tshisekedi sur la VOA : « Il n’y a pas de quartier à faire à Joseph Kabila »

Félix Tshisekedi est Washington où il doit avoir plusieurs rencontres. Sollicité par la Voix de l’Amérique, VOA Afrique, le président du Rassemblement est revenu sur la stratégie de sa coalition face au Pouvoir de Joseph Kabila. Alors que la SADC envisage d’envoyer un émissaire à Kinshasa.

Un envoyé spécial de la région, que le Rassemblement est prêt à écouter. Mais, « il n’y a pas de quartier à faire à Joseph Kabila », a prévenu le chef de file de la principale plateforme de l’opposition. Pour Félix Tshisekedi, la cause de la situation que traverse le pays s’appelle Joseph Kabila.

« Il a eu l’occasion d’organiser les élections en 2016 et de partir avec les honneurs, il ne l’a pas fait. Il a eu une petite chance de sauver sa peau grâce à la Cenco, il a gaspillé cette chance. On ne peut pas continuer avec un tel interlocuteur », a fustigé le secrétaire général adjoint de l’UDPS.

Et de poursuivre, en mettent en garde le Pouvoir : « pour nous, la limite c’est le 31 décembre, mais bien avant, nous allons monter en puissance pour qu’avec la pression, après le 31 décembre nous n’ayons plus Joseph Kabila à la tête du pays ».

Du côté du Rassemblement, on exclut, en tout cas, toute idée d’un 3e dialogue pouvant permettre de désamorcer la crise. « Qu’est-ce qu’on va encore se dire de plus », s’est interrogé Félix Tshisekedi, qui promet, s’il n’y a pas élections, d’aller en résistance « jusqu’à l’alternance » au pouvoir.

Patrick LOKONI

(Visited 1002 times, 1 visits today)

About The Author

Vous pourriez être intéressé par

Et si vous donniez votre avis ?

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.